Site Natilia France
1er réseau de constructeurs
de maisons en ossature bois
Maisons éco-respectueuses
et à haute isolation thermique
Délais de livraison
optimisés pour votre maison

Maison bois – Maison passive : Comment devenir autonome ?

maison bois maison passive comment devenir autonome

Le gouvernement français vise la neutralité carbone pour 2050. C’est pourquoi le secteur du bâtiment, responsable de 20 % des émissions de CO2, propose des solutions nouvelles, durables et plus respectueuses de l’environnement. Maison bois, maison basse consommation ou maison positive, la réglementation thermique est en constante évolution pour devenir autonome.

Devenir autonome : le point sur la réglementation thermique

La réglementation thermique en vigueur à ce jour pour les constructions neuves est la RT 2012. Ses exigences s’articulent autour de 3 pôles : énergie primaire, soit la quantité d’énergie consommée par la maison dans le but de produire l’énergie finale disponible pour l’occupant, exprimée en kWhEP). Besoin bioclimatique du bâti, soit l’optimisation du chauffage, du refroidissement et de l’éclairage de la maison. Confort d’été, soit la limite de température maximum qu’une maison non climatisée peut atteindre en 5 jours consécutif de chaleur estivale. Aujourd’hui, une maison neuve ne doit pas consommer plus de 50 kWhEP / m2 / and. C’est le Cepmax (consommation d’énergie primaire maximum). La réglementation a permis de réduire les consommations énergétiques d’un logement neuf d’un facteur de 2 à 4 en comparaison avec la précédente RT 2005. La prochaine RT 2020 a pour but d’optimiser toujours plus la consommation d’énergie. Une maison bois Natilia respecte déjà la prochaine RT 2020 et garantie une consommation d’énergie minimale. Selon le modèle choisi, la maison bois peut être passive et même positive.

Maison basse consommation et maison positive

Les maisons qui consomment peu ou maisons basse consommation ont une isolation thermique optimisée, un mode de chauffage performant, une bonne ventilation, du triple vitrage et recourent parfois aux énergies renouvelables. La maison positive quant à elle produit plus d’énergie que ce dont elle a besoin, la rendant d’autant plus économe en énergie. L’autonomie totale n’est cependant pas garantie car les énergies renouvelables sont par nature aléatoires. Dans le cas d’une maison équipée de panneaux photovoltaïques, si l’ensoleillement est insuffisant la production le sera également et il faudra prévoir une alimentation extérieur. A l’inverse, une surproduction d’énergie est possible qui peut être optimisée grâce à une solution de chauffage. Pour atteindre les exigences énergétiques, la maison positive est une maison simplifiée. Elle est de forme simple et compacte pour éviter les déperditions de chaleur. Enfin, la toiture intègre généralement un système de production d’énergie de type solaire.

Vous avez des questions à propos des maisons bois et maisons passives ? Contactez notre équipe.

Pour aller plus loin :

RT 2020 : la nouvelle réglementation environnementale pour la construction

L’isolation thermique par l’extérieur

L’ossature bois mise à nu

 

Retour aux Actualités

4.6 / 5
279 avis clients Natilia